Chine-Birmanie et Chine- Thaïlande : un triangle asymétrique

Par Arnaud Dubus

  • Le cadre : une Thaïlande tributaire et une Birmanie rétive
    • Le contexte historique
    • L’attitude vis-à-vis de la communauté chinoise locale
    • L’histoire récente
    • Le point de vue de la Chine
  • Depuis 2014-2015 : fermeture thaïlandaise, ouverture birmane – une évolution en sens opposé
    • Les relations politiques
    • Les relations économiques
    • Les relations militaires et la question de la sécurité frontalière

10-Dubus-ChineThailandeBirmanie_Juil2016



Citer ce billet
Asia Centre (2016, 1 août). Chine-Birmanie et Chine- Thaïlande : un triangle asymétrique. Les carnets d’Asia Centre. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mj68

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search