Asia Trends #1 – Corée du Sud: les enjeux économiques de la nouvelle présidence – Jean-Raphaël Chaponnière

La Corée traverse une mauvaise passe. Sa croissance ralentit, ses exportations diminuent et elle doit à la baisse des importations le maintien d’un excédent courant. Une fragilité préoccupante car elle affronte une conjoncture mouvementée depuis l’élection de Donald Trump. Aux incertitudes liées à la politique américaine vis-à-vis de la Corée du Nord s’ajoutent les interrogations à propos de l’accord de libre-échange avec les Etats-Unis (KorUS) et les craintes suscitées par les ambitions industrielles de la Chine. A plus long terme, le vieillissement ajoutera des inégalités intergénérationnelles aux disparités sociales dans un pays qui n’a pas construit un filet social à la hauteur de ses moyens.
Face à ces vents contraires, la Corée dispose d’atouts : plusieurs classements (Pisa, TSMSS) témoignent de l’excellence des ressources humaines, ses entreprises investissent dans la recherche et l’Etat a les moyens de financer une croissance plus inclusive si un nouveau gouvernement engage une nouvelle stratégie.
L’article intégral est publié dans la première édition d’Asia Trends: Key Insights & Analyses, l’Asie à la source.


Citer ce billet
Asia Centre (2017, 9 juin). Asia Trends #1 – Corée du Sud: les enjeux économiques de la nouvelle présidence – Jean-Raphaël Chaponnière. Les carnets d’Asia Centre. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mj7o

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search