KA 04 – Le système politique Sud-coréen – Novembre 2014

Sommaire

– Avant-propos –

-Dossier: LE SYSTÈME POLITIQUE SUD-CORÉEN

Une gouvernance moderne en crise : l’expérience coréenne au croisement de la démocratie représentative et de la démocratie délibérative (Eun Jaeho)
Repenser les amendements constitutionnels en Corée (Lee Chunghee)
Il est nécessaire de réformer le système des auditions parlementaires de confirmation en Corée (Park Jai Chang)
Les deux visages du système des partis dans la démocratie coréenne (Lim Seong-Ho)
Le système électoral coréen : histoire, problèmes actuels et réformes futures (Kim Wook)

-Dossier: LA CORÉE DU NORD DE KIM JUNG-UN ENTRE CONSERVATISME POLITIQUE ET RÉFORMES ÉCONOMIQUES PARTIELLES –

L’anatomie du pouvoir de Kim Jong-un (Cheong Seong-chang)
Purges et remaniements sous Kim Jong-un (Nicolas Levi)
L’ouverture économique partielle nord-coréenne profite avant tout à la Chine (Antoine Bondaz et Léonie Allard)
Le tourisme en Corée du Nord : vers la fin du « pays ermite » ? (Anthony Maranghi)

– Décalage –

La ville nouvelle de Sejong : un contrepoids à la « République de Séoul » (Alexandra Lichá)

Avant-propos

Corée du Sud : gouvernance en crise et processus de décision biaisés, réformes constitutionnelles destinées à réduire le fossé entre pays légal et pays réel, rééquilibrage entre système présidentiel et système parlementaire, organisation des partis obsolète et modes d’élection insuffisamment représentatifs, telles sont les lignes de force et de rupture que dessine ce nouveau numéro de Korea Analysis. Mais nous avons aussi en ligne de mire la Corée du Nord sur laquelle est porté un éclairage original. Qu’il s’agisse de l’assise du pouvoir de Kim Jung-un, des purges radicales récemment menées, des relations commerciales avec la Chine, de l’ouverture économique et des potentialités touristiques du pays, Korea Analysis propose des analyses en profondeur sur l’un des États les plus opaques et les plus mystérieux de la planète.
205 jours après le naufrage du Sewol, une série de projets de loi, dont la loi spéciale qui porte le nom du ferry, ont été adoptés par l’Assemblée nationale. Tout en jugeant insuffisante la teneur de cette législation et en déplorant notamment le manque d’un dispositif susceptible d’assurer le droit d’enquête, les familles des victimes du naufrage ont déclaré qu’elles acceptaient ce compromis législatif obtenu après plus de quatre mois de tractations parlementaires.

Avant-propos par Yoo Junghwan

Korea_Analysis_04

Photo © yollstroy.com: https://flic.kr/p/HKqbJc



Citer ce billet
sulmipark (2014, 8 décembre). KA 04 – Le système politique Sud-coréen – Novembre 2014. Les carnets d’Asia Centre. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mj5u

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search