JA 31 – La position du Japon dans l’architecture de sécurité de l’Asie Pacifique aujourd’hui – Octobre 2013

Sommaire

– Editorial –

– Analyse de l’actualité : LA POSITION DU JAPON DANS L’ARCHITECTURE DE SÉCURITÉ DE L’ASIE PACIFIQUE AUJOURD’HUI-

Les actions du Japon pour la création d’une architecture régionale de sécurité en Asie-Pacifique (Antonin Francesch)

– Points de vue d’acutalité –

YOSHIMI Yoshiaki, « Comment interpréter la déclaration de Hashimoto ? Reconsidérations sur le problème des “femmes de réconfort” de l’armée japonaise », Sekai (Traduction d’Amélie Corbel)
KITAOKA Shinichi, « Le rôle du Japon en Asie orientale en 2032. La domination inébranlable des États-Unis », Gaikō (Traduction de Sophie Buhnik)

Editorial

En septembre 2012, l’ensemble du monde découvrait, à l’issue des violentes manifestations anti-japonaises qui enflammaient l’opinion publique chinoise, à quel point les relations sino-japonaises s’étaient dégradées depuis le milieu des années 2000. En Europe et aux Etats-Unis, d’aucuns se sont inquiétés des répercussions de ces tensions sur les équilibres régionaux en Asie Pacifique, ainsi que sur la reprise économique mondiale dont l’un des moteurs repose sur les interdépendances commerciales entre Chine et Japon. Cette dégradation des relations sino-japonaises a également été interprétée comme l’aboutissement d’une redistribution des rapports de force entre les deuxième et troisième puissances mondiales, au profit d’une affirmation économique, militaire, diplomatique et culturelle de la Chine face à un Japon structurellement affaibli par son déclin démographique et les catastrophes de l’année 2011. Si la vision du « retour du Japon » sur la scène régionale que le gouvernement Abe cultive aujourd’hui est relativement bien perçue de ses partenaires en Asie du Sud-est qui craignent pareillement les ambitions maritimes chinoises ; elle repose cependant sur des projets d’augmentation de sa capacité de réponse militaire qui, associés aux tentatives en cours de révision de l’article 9 de la Constitution de 1946, seront mal accueillis de la Chine, de la Corée du Sud, mais aussi d’une partie de l’opinion publique américaine, très critique à l’égard du courant néonationaliste japonais.

Editorial par Sophie Buhnik et Raphaêl Languillon

Japan_Analysis_31

Photo © Obama White House: https://flic.kr/p/nsE9Fb



Citer ce billet
sulmipark (2013, 31 octobre). JA 31 – La position du Japon dans l’architecture de sécurité de l’Asie Pacifique aujourd’hui – Octobre 2013. Les carnets d’Asia Centre. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mj5d

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search